53 Allée de la Robertsau
67000 Strasbourg
Téléphone : +33 3 88 24 19 75

Les paupières inférieures

LES EXCES DE GRAISSE

Les poches sous les yeux donnant un aspect fatigué au regard représentent le premier motif de consultation pour la prise en charge des paupières inférieures.

Ces surplus apparaissant parfois dès l’adolescence, n’ont rien à voir avec d’autres excès graisseux d’origine alimentaire, mais avec un relâchement de la membrane (septum) cloisonnant normalement la graisse orbitaire en arrière des yeux.

La prise en charge ne peut être que chirurgicale et consiste en l’ablation des excès graisseux et la remise en tension du septum. Le résultat est durable dans le temps et les récidives extrêmement rares. L’incision est parfaitement invisible car réalisée à la partie interne des paupières au niveau de la conjonctive (voie trans-conjonctivale).

Il est important lors de la consultation de bien différencier ces poches graisseuses des poches d’œdème (rétention d’eau) liées à un mauvais drainage lymphatique.

LES EXCES DE PEAU

En cas de relâchement des muscles ou d’excès de peau, seule une intervention réalisée avec une incision cutanée, discrètement sous les cils, permettra d’améliorer la situation.

La remise en tension des muscles est presque toujours associée à une exérèse modérée des excès de peau afin d’éviter les rétractions et l’aspect d’œil rond.

En cas de poche d’œdème permanente et localisée (poche malaire), une résection directe permet d’améliorer la situation au prix d’une cicatrice discrète dans la partie externe du cerne.

Au niveau des pattes d’oie, les ridules et l’aspect fripé sont traités efficacement par la toxine botulique.

LES MAUVAISES POSITIONS 

La chute de l’angle externe des paupières (canthus externe) donne un aspect triste au regard. Cet aspect en « œil de cocker » peut être d’origine congénitale, mais a tendance à s’aggraver avec l’âge.

La remise en tension de cette zone peut être réalisée au décours de l’intervention en travaillant sur le tendon latéral soit directement via une incision à la jonction des paupières, soit via l’incision des paupières supérieures en cas d’intervention combinée.

LES CERNES

Le cerne correspond à une démarcation exagérée de la zone de transition entre la paupière inférieure et le relief du nez et de la joue.

Une différence de coloration de la peau vient souvent aggraver la différence de hauteur de niveau, et peut être estompée grâce au maquillage.

Suivant les cas, l’aspect creusé de cette zone est amélioré soit en diminuant le volume des poches au dessus, soit en remplissant le creux directement par de la graisse (lipofilling) ou par une injection d’acide hyaluronique.

Le lipofilling consiste à réaliser une mini liposuccion manuelle au niveau du nombril ou de la face interne des cuisses, à traiter la graisse par centrifugation et à la ré injecter de façon très précise à la partie profonde du cerne ou dans les autres zones creusées autour du regard (tempe, sourcil..)